F.A.Q

Je répondrai ici à toute vos interrogations sur la série !

Je mettrais cette page à jour au fur et à mesure que des questions vous vienne. Si vous avez des réactions ou des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire.

 

Q : D’où sortent les noms de George, Jolie, Recto, Bijon, Belin, Rock WHAT’S THE FUCK ?

R : George le barman est une référence à « Roger le tavernier » dans Reflets d’Acide. J’ai donc essayé de trouver un prénom qui soit dans le même genre de registre. Puis j’ai téma La Classe Américaine et c’est comme ça qu’est né George, qui tient son bar, donc, à Bitbol.

Pour ce qui est de Jolie, son père adoptif explique l’origine de son prénom dans l’épisode 6, et en vrai l’histoire ne va pas plus loin que ça. J’ai juste trouvé ça drôle une meuf jolie qui s’appelle Jolie parce que les gens l’ont trouvé jolie.

Je ne peux rien dire au sujet de Recto pour l’instant, mais patience…

Bijon s’appelait à la base Guidoul, mais c’était le pseudo d’un pote de collège qui voulait pas que je m’en serve sur la série, donc j’ai fouillé un peu puis j’ai pensé à Dijon, j’ai remplacé la lettre et voilà.

Belin, bon bah c’est le placement de produit le plus involontaire que j’ai jamais fait.

Rock Casse-bas de son nom complet, est une référence à Rock The Casbah du groupe The Clash.

 

Q : On voit dans les début pas mal de référence aux Deux Minutes du Peuple de François Perusse et c’est génial, qu’est-ce qui t’as motivé d’en faire ? Qu’est-ce qui te plaît chez ce créateur ? Qu’est-ce qui t’as amené à ne plus en faire ?

R : Oui, il y a beaucoup de « références » (pour ne pas parler carrément de plagiat à certains moments tbh) aux Deux Minutes du Peuple, et à plein d’autres œuvres par ailleurs. Surtout aux débuts de la série. Quant à François Pérusse, il faut savoir qu’il a été le modèle d’inspiration principal de la plupart des précurseurs (John Lang, JBX, et quasi tout ceux qui ont suivis juste après..) et que quand on surkiffe de ouf une œuvre, on peut se retrouver à vouloir tenter de l’imiter. Et c’est ce que j’ai fait au début, en citant des répliques et parfois même en reprenant des samples. Et si aujourd’hui j’ai été amené à ne plus en faire, bah c’est parce j’ai évolué et développé mon propre style. Donc moins besoin de copier quand on peut faire soi-même. En revanche, ça n’empêche en rien l’apparition de clins d’œils, références etc…Mais je tente aujourd’hui de les employer avec parcimonie.

 

Q : Au début de la saga, on retrouve un personnage principal à la vie troublée, est-ce que c’est autobiographie ? T’es tu fais cocu par un pilote de ligne ? Est-ce que la création audiophonique te permet de partager des sentiments, des réflexions personnelles ?

R : Léon est un personnage troublé, insecure, dépressif, qui a l’habitude d’entretenir de mauvaises relations avec les gens dans son monde originel (son patron, ses collègues, sa femme et même les SDF). Il est un peu lâche sur les bords et tends plutôt à fuir dès qu’une situation ne lui est pas favorable ou aussitôt que son égo est blessé. Il a la masculinité fragile, se retrouve souvent à mentir et se comporte de manière assez indigne auprès des femmes. Même si à côté de ça, il est globalement sympa, drôle et de bonne compagnie. Il est le reflet d’une partie de moi passée que je tente d’exorciser avec le temps via le développement de ce personnage quelque part. (Même si non, j’me suis pas fait cocu par un pilote de ligne)

Et oui ofc, la créa audio est un outil merveilleux pour partager mes sentiments et reflexions aussi bien personnelles que métaphysique. J’évolue en même temps que ma série, et de ce fait le ton évolu aussi en conséquence. Plus je grandi, plus la vie, ainsi que ma propre existence, sans parler de mes relations avec les gens, me semblent complexes. Entre 2011 et aujourd’hui, je n’ai plus le même espace mental qu’auparavant, et c’est important pour oim de mettre à jour le texte avec qui je suis ajd, parce que c’est de la merde de rester bloqué dans le passé en vrai.

 

Q : Dans les version d’intégrales qui circules sur youtube, il y a un genre de « retour dans le temps » à un moment avec deux versions de Léon qui rencontre George… je n’ai jamais compris !

R : L’explication est simple. L’épisode 3 a eu deux versions. Et le proprio de la chaîne YT a simplement omis de retirer l’ancienne version de l’épisode. Au lieu de ça, les deux versions se jouent à la suite, et je ne veux même pas imaginer la confusion que ça a dû créer chez les auditeurs ptdrr

Du coup, si vous voulez pas prendre de risque, allez tout écouter sur le site !

 

Q : L’épisode sur l’histoire de Glagnork m’a beaucoup surpris, le ton était très différent et je pense qu’on le retrouve dans l’épisode vingt, il y a quelque chose qui a changé à ce moment là ?

R : J’ai choisi de focus les épisodes 18 et 19 sur le passé de Glagnork, car il sera un personnage important dans l’Acte 3. J’ai jugé donc qu’il serait intéressant de dévoiler son background, afin que l’on puisse ressentir de l’empathie à son égard, au vu de ce qu’il lui est arrivé. Et à peu près à la même période, j’ai eu des sales bails dans ma vie, j’ai été obligé de déménager et j’ai pris consience que j’étais en dépression et c’est en parti à cause de ça que la série a été mise sur pause.

Faut voir l’épisode 20 comme le début d’un processus de deuil.

 

Q : Quel est ton cursus créateur : pars-tu d’une idée, d’un dialogue, prends-tu de la drogue ? Quid du rhum ? Suis-tu une histoire prédéfinie il y a longtemps ?

R : Pour qu’une idée germe dans ma teuté, faut souvent que je sois entrain de regarder un film, une série stylé, ou même un JV ou de la zik. Après de là je crée une scène dans ma tête, que j’vais très souvent construire en zonant hyper tard la nuit en fumant un teh dans mon canap. Je garde le truc dans un coin de ma tête. Puis le lendemain je note ce dont je me rappelle, et ce dont je me rappelle pas, bah tant pis.

(Donc oui j’assume entièrement ma consommation de cannabis, et non ça ne me sert pas de catalyseur créatif. Ça me permet juste de focus mes pensées, vu que j’ai tendance à être facilement distrait. De plus, ça réduit mon anxiété, m’aide à trouver le sommeil, et soigne mes migraines. Bien entendu, j’suis dans l’obligation de vous rappeler que c’est illégal (pour l’instant, même si ça ne le devrait pas) et que ça peut potentiellement nuire à votre santé. Fin de la parenthèse marqué d’une parenthèse → )

Sinon, j’ai à peu près une histoire prédéfinie. J’ai terminé mon premier jet de la série il y a plusieurs années, mais je reviens tout le temps sur mes textes pour faire évoluer certaines choses ou apporter des améliorations à ce qui ne va pas. Des fois même, je réécris des épisodes en entier !

 

Q : Quelles sont tes sagas MP3 préférées ? Écoutes-tu d’autres créations audio (à par de la musique) ?

R : J’écoute, aujourd’hui, moins de séries audio qu’auparavant mais j’en écoute toujours et il y en a que j’aime toujours autant !

Sans parler des pionniers, je peux en mentionner quelques unes :

Jencyo Rêva sans surprises. Selkio et Ryku sont des bons gars, et je me retrouve souvent à jouer des soldats morts pour eux ! Cette série est sans aucun doute un must, et comme Glagnork, c’est une série qui évolue avec son temps et plus ça avance, plus ça devient de la tuerie. Je leur souhaite que le meilleur.

Trimoria, Trimoria TV & Synapse de Flo. J’ai eu la joie de le rencontrer à la mp3@paris, et j’aime vraiment tout ce que fait ce gars. Il parle de choses qui sont à la fois deep, dérangeantes, torturées et très très drôles. Il a une maîtrise du mixage son et il a un style unique que lui seul a. J’espère un jour le revoir dans un nouveau projet, très sincèrement.

Les Pourfendeurs, de Fal & François TJP. Une série assez récente, mené avec brio par ses créateurs qui mêle road movie et comédie musicale. Les ziks sont cools et c’est très bien monté. C’est quelque chose qui s’écoute vraiment bien.

Finesse Fantastique, de Luciole. Je kiff les Final Fantasy depuis que jsuis môme, et même si j’ai jamais joué à FFIV, et bah j’en ai pas eu besoin vu que la série de Luciole est une très bonne interprétation de l’œuvre en audio. Avec évidemment le ton parodique qui va avec. Il est d’ailleurs entrain de réaliser Tefal Fantasy, une parodie du IX, donc jsuis d’autant plus saucé.

FRITE, de Zylann, Cladall et Daronne. J’peux vraiment pas en dire plus. Si vous avez pas écouté, go le faire maintenant. Vous serez pas déçus.

MetaGueuleSolid : Avant que Durendal ne devienne ce qu’il est, je kiffai de ouf ce qu’il faisait avant. Aujourd’hui il n’y a qu’une seule saga de lui que je réécoute encore et c’est celle-ci qui, quand même, est vraiment sympa.

Les Aventuriers du Survivaure, de Knarf. Certes, elle fait partie des pionniers, mais je la cale ici parce que c’est sûrement la série que je préfère parmi les plus connues. J’ai en mémoire les intonations, les répliques, l’ambiance. Oai, ça me fait toujours autant marrer, et c’est dommage que le dernier épisode soit bâclé, mais sinon tout le reste s’écoute très bien.

 

Q : Pourquoi Recto est-il aussi sensuel ?

R : Pourquoi il est aussi con tu veux dire ?

 

Q : Est-ce que tu as une fin à l’histoire ou tu ajoutes des trucs et elle continuera toujours ? GLAGNORK FOR EVER AND EVER

R : Oui, Glagnork a une fin. J’ajoute des trucs en cours de route, mais jamais rien après. Une fois les 30 épisodes écoulés. La série sera terminée.

 

Q : Combien d’épisodes l’acte 3 comportera-t-il, et il y aura t’il un acte 4 ? (PS: l’acte 3 prends un tournant très sérieux, ça fait du bien un peu de changement, même si l’humour et les clins d’œil sont/étaient vraiment cool)

R : L’Acte 3 comportera 10 épisodes et comme je l’ai dit juste avant, il n’y aura pas de suite. Donc pas d’Acte 4.

Et pour ce qui est du ton sérieux qui se développe, ça fait partie de l’évolution logique de la série, mais cependant ça n’enlèvera pas les notes d’humour, les clins d’œil et les références.

Je préfère donc vous rassurer : Je ne vais pas supprimer l’humour de la série.

Un commentaire

  • Merci pour toutes ces réponses et surtout merci pour ton honnêteté. C’est vraiment intéressant d’avoir un « insight » dans l’esprit d’un créateur comme toi et puis merci encore pour les conseils de sagas audio, il y en a trois que je ne connais pas donc elles seront mes prochaines écoutes. J’espère que ça va mieux dans ta vie maintenant, en tout cas je peux te dire pour sûr que certains (tous ?) se reconnaissent dans les réactions et agissements de tes personnages. C’est ça qui est génial avec les sagas audio, on y met l’image que l’on veut. Sur ce : vive le rhum, la teh, la Bourgogne et bon courage pour la suite, tellement hâte !

    J'aime

Répondre à Julien Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s